Le Sauna à la Congolaise allias Tchioko est le traitement de choix pour guérir le coronavirus.

Eve Lise D. MOUNZENZE / Dr. Sylvere Malonga, MD, FNP, MPH, MBA

Dans cette lettre adressée au gouvernement congolais, le Dr Sylvère Malonga, MD, FNP, MPH, MBA praticien à Chicago, recommande aux autorités congolaises le Tchoko comme 1er traitement pour guérir du Covid. Il fonde cette recommandation, sur son expérience familiale et le bénéfice que tire le malade du Covid-19 après ce bain de vapeur. Chers Compatriotes et autorités gouvernementales.

L’année 2020 a démarré avec la pandémie du Coronavirus. Au départ nous croyions que c’était une crise sanitaire passagère mais avec le temps on réalise le coronavirus va rester pour un bon temps avec nous, du coup le monde entier est bouleversé dans tous les angles et le Congo en fait part.
Malgré, les précautions qui sont mises en place telles que le confinement, les gestes barrières comme le port des masques, des gants et le lavage des mains, la fermeture des frontières, il y a des cas de contamination où il y a des sujets qui développent la maladie.
D’après les statistiques du Congo publiés, le nombre de décès a plus que doublé dans ce dernier mois. Nous avons perdu des filles et fils de notre pays, parfois, des cadres, des élites de la nation.


Je m’adresse à vous tous pour apporter une solution à la congolaise pour ce mal qui a sévit notre pays et le monde entier.
Nous allons utiliser les données scientifiques connues du Coronavirus pour dresser un traitement puissant et efficace à la Congolaise.
En tant que praticien de la médicine, j’ai fait une étude empirique, c’est à dire une technique de recherche qui s’appuie sur l’observation et l’expérience vécues. Les résultats m’ont conduit à une conclusion incontestable que le Sauna tel qu’il est fait à la Congolaise guéri la maladie de Coronavirus.
Je peux décrire succinctement comment le préparer :


Se procurer d’un sceau en métal ou une grosse marmite,
la remplir avec les diverses feuilles comme les feuilles de manguier, d’avocatier, de Safou, de citronnelle, etc…
mélangez avec assez d’eau.
Porter le tout à ébullition complète
Prenez une chaise basse
Mettez le contenu bouilli sous vos pieds
Couvrez-vous de plusieurs draps ou des couvertures lourdes afin de créer un champ hermétiquement fermé.
Humez la chaleur et les vapeurs du contenu pendant 10 à 15min
Vous allez beaucoup transpirer, transpirer.


Par défaut de vaccin et de traitement efficace de Coronavirus. Notre médecine non onventionnelle pourra répondre aux aspirations des Congolais.
Maintenant examinons les bienfaits de notre TshioKo. A priori, le corps humain a son propre Tshioko inné, qui est la Fièvre. C’est un mécanisme naturel que le corps déclenche pour lutter contre les infections. Dans le cas du coronavirus, si la fièvre ne suffit pas à lutter contre l’infection autrement la mort suit. C est dans cette optique de pathophysiologie de la fièvre que notre Tshioko intervient pour appuyer le corps à lutter contre l’infection.
Le Tchioko est un supplément de traitement que toute personne ayant de symptômes de paludisme, grippe, fièvre, courbature, mal de gorge, fatigue doit appliquer intimement en cette période de pandémie de covid- 19 pour eviter la mort.
Le Tshioko a beaucoup de bénéfices thérapeutiques pour ne citer que quelques-uns :
L’élévation mécanique de la température du corps par le Tchioko permet aux cytokines d’envoyer un message à l’hypothalamus qui est au cerveau de dire au system immunitaire de mobiliser les anticorps, les macrophages, leucotriènes de faire la sentinelle sur le corps pour se débarrasser des corps étrangers, dans ce cas le virus du coronavirus.
L’élévation de la température du corps par le Tchioko permet a beaucoup transpirer, par conséquent les toxines, déchets sont éliminer par la peau.
L’élévation de la température du corps par le Tchioko relax les vaisseaux sanguins superficiels et intérieures afin la circulation du sang atteint tous les organes affectés. Le flux du sang permet aussi d’approvisionner les organes atteints par le virus en nutriments, en oxygène et en anticorps afin que ces organes ne meurent pas. Pour éviter le collapse de ses organes qui peut entrainer la mort de l’organisme.
L’élévation de température par le Tchioko, attenue le virus dans le corps, en défigurant ses protéines, du coup il devient moins virulent et voire même sa mort in vitro.
Il y a plein d’autres raisons que le Tchioko est bénéfique pour lutter contre la maladie de coronavirus.
A cause de ses effets thérapeutiques que le Tchioko doit être retenu comme le traitement de premier choix pour la guérison de la maladie du coronavirus qui est le covid-19.
Je propose aux autorités sanitaires d’adopter ce traitement non conventionnel comme la première thérapie à tous sujets manifestant ces dits symptômes.
Le Tchioko doit être institué dans tous les centres de riposte ou de prise en charge du covid-19. Ce traitement doit être reconnu officiellement par le gouvernement et homologuer sa pratique selon les recommandations des comités des experts.
Je vais plus loin, à ouvrir une recherche scientifique à ce sujet afin les résultats soient publiés dans les journaux scientifiques. Le gouvernement à travers la task force pourrait mettre les moyens financiers à ce groupe de scientifiques (statisticiens, biologistes, cliniciens, laborantins) pour élaborer une publication concernant les attributions et les prouesses du Tchioko.
Je crois en cette période de pandémie Coronavirus, l’occident n’arrive pas à avoir une réponse adéquate comment combattre ce virus. Notre médecine non conventionnelle peut être la réponse attendue pour les Congolais en particulier et le reste du monde en général.
Chers compatriotes et autorités sanitaires, je vous remercie d’attacher une grande importance au Tschioko car il est salvateur.
NB. Le tchioko ne remplace pas les mesures barrières de prévention. Elles restent en place pour une meilleure prévention. Au cas où la prévention échoue, le Tchioko intervient.
La devise du Tchioko est : « Tchioko TI MA NA PAKA »

Eve Lise D. MOUNZENZE / Dr. Sylvere Malonga, MD, FNP, MPH, MBA